FOIRE AUX QUESTIONS

Pourquoi collecter les matières organiques?

Parce que l’une des principales mesures de la Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles prévoit éliminer les matières organiques (résidus alimentaires et résidus verts) des sites d’enfouissement dès 2020. Il s’agit donc avant tout d’une commande ministérielle à laquelle toutes les Villes et MRC sur le territoire du Québec devront se conformer d’ici 2020.

Cette nouvelle mesure vise à réduire le volume d’ordures ménagères envoyé tous les jours dans les centres d’enfouissement. Elle permettra à terme de valoriser les déchets domestiques grâce à leur transformation en compost. En plus de lutter contre les changements climatiques, collecter les matières organiques permettra également d’optimiser nos ressources disponibles, contribuant ainsi à transformer un problème environnemental en levier économique.

Qui participera à la collecte des matières organiques?

Tous les résidents de maisons unifamiliales et d’immeubles de 8 logements et moins.

Quand la collecte débutera-t-elle?

Les bacs bruns seront distribués à la population au cours du mois d’août. La collecte des matières organiques débutera quant à elle dès septembre. La collecte aura lieu une fois par semaine et un calendrier des collectes vous sera remis en même temps que le bac.

La participation à la collecte est-elle obligatoire?

Oui, tous les résidents recevant un bac brun devront participer à la collecte des matières organiques.

Dès septembre, la Ville de Bois-des-Filion interdira que les matières organiques soient jetées dans les poubelles (déchets) ou les bacs de recyclage. Il est d’ailleurs déjà interdit de disposer de vos matières recyclables dans les poubelles.

Vous avez un composteur domestique à la maison? Nous vous félicitons pour votre initiative! Notez toutefois que cela ne vous dispense pas de participer à la collecte. Au contraire, il s’agit d’un excellent complément à votre composteur domestique! En effet, l’ajout du bac brun à votre routine vous permettra de disposer écologiquement des déchets qui ne sont pas pris en charge par les composteurs domestiques, tels que la viande, les os, le poisson, les papiers ou cartons souillés et les surplus de feuilles.

Quelle sera la fréquence des collectes?

La collecte des matières organiques (bac brun) aura lieu une fois par semaine.

La collecte des matières recyclables (bac vert) continuera de s’effectuer les jeudis de chaque semaine.

Et comme le volume de vos déchets diminuera inévitablement avec la mise en place de la collecte des matières organiques, la collecte des déchets domestiques, quant à elle, s’effectuera désormais une fois au deux semaines, toujours le mercredi.

Un calendrier des collectes vous sera remis en même temps que votre bac au mois d’août.

Que deviendront les matières organiques collectées?

Les matières organiques collectées seront acheminées dans l’un des centres de valorisation accrédités de la région, afin d’être triées, traitées et transformées en compost. Vos détritus seront donc récupérés et réduiront notre impact environnemental collectif, tout en contribuant à stimuler notre économie!

À quoi sert le bac de cuisine?

Un petit bac de cuisine vous sera distribué afin que vous puissiez disposer plus facilement des matières à l’intérieur de votre maison. Conçu afin de faciliter son rangement, vous pourrez y mettre un sac de papier brun et y déposer vos restes de tables. Une fois rempli, vous n’aurez qu’à vider son contenu dans le bac brun.

Bien sûr, vous ne serez pas obligé d’utiliser ce contenant; vous pourrez allègrement utiliser tout autre contenant que vous considérerez plus adapté à vos besoins!

Quels sacs utiliser pour disposer des matières?

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser des sacs dans votre bac brun, mais si vous choisissez d’utiliser des sacs, notez que la Ville accepte UNIQUEMENT les sacs en papier.
Les autres types de sacs, comme les sacs en plastique sont formellement INTERDITS, même s’il s’agit de sacs biodégradables et compostables.

CAPSULES

Les
matières
Les
odeurs
Les
asticots

Aweye,
dans le bac!

Résidus alimentaires

  • Restes de table
  • Viandes (incluant les os et le gras)
  • Fruits et légumes (incluant noyaux, pépins et pelures)
  • Pâtes alimentaires, pains et produits céréaliers
  • Produits alimentaires en poudre (farine, sucre, etc.)
  • Poissons et fruits de mer (incluant arêtes, coquilles et carapaces)
  • Oeufs et noix avec les coquilles
  • Sauces et vinaigrettes
  • Potages et soupes
  • Desserts et bonbons
  • Produits laitiers solides (incluant fromage, beurre et yogourt)
  • Thé, tisane et café (incluant grains, filtres, sachets)

Résidus verts

  • Feuilles, mauvaises herbes, cônes et aiguilles de conifères, gazon et autres herbes
  • Résidus de plates-bandes et de taille de haies
  • Résidus de bois (incluant copeaux, sciures et écorces)
  • Petites branches
  • Fleurs et plantes de maison, incluant le sable et la terre
  • Paille, foin, chaume, terreau en petite quantité

Les autres matières

  • Emballages de nourriture souillés (boîte de pizza par exemple)
  • Nappes de papier, essuie-tout, papiers-mouchoirs et serviettes de table
  • Journaux
  • Sacs en papier
  • Vaisselle jetable certifiée compostable (en papier, en carton ou en matière d’origine végétale)
  • Cheveux, poils d’animaux, plumes
  • Cendres de bois
  • Excréments d’animaux (incluant la litière)
  • Nourriture pour animaux domestiques
  • Bâtons ou cure-dents en bois et ficelle de fibre naturelle
  • Papier parchemin

C’est non dans
le compostillon!

ATTENTION!

  • Animaux morts ou parties d’animaux morts
  • Liquides (surtout en hiver)
  • Couches, serviettes hygiéniques et autres produits sanitaires
  • Matières recyclables (plastique, papier propre, verre, métal)
  • Tous les sacs de plastique (incluant les sacs biodégradables et compostables)
  • Matériaux de construction
  • Sacs et poussières d’aspirateur
  • Métaux et matériaux composites
  • Mégots de cigarette et chandelles
  • Résidus domestiques dangereux
  • Produits toxiques ou contaminés (incluant huiles, peinture, pesticides, essence, piles, bois traité, peint ou teint)
  • Soie dentaire et cure-oreilles en plastique
  • Médicaments, déchets biomédicaux et produits cosmétiques
  • Bouchons de liège
  • Matériel électrique et informatique (incluant cellulaire, ordinateur, etc.)
  • Roche, sable et gravier
  • Ampoules
  • Capsules de café à usage unique
  • Essuie-tout enduit de produit de nettoyage
  • Mousse de polystyrène (styromousse)
  • Papier et carton ciré et papier d’aluminium
  • Textiles (tissus)
  • Vaisselle, ustensiles, poterie et céramique

PETITS TRUCS
ET ASTUCES

QUAND ÇA PUE

  • S’assurer de mettre votre bac au chemin chaque semaine, peu importe la quantité qu’il contient.
  • Placer le bac roulant à l’ombre et non au soleil.
  • Déposer du papier journal dans le fond du bac, sur les parois et en alternance entre les couches de matières organiques. Cela permettra d’absorber le liquide résiduel et ainsi de limiter l’émanation d’odeurs.
  • Déposer une briquette de charbon de bois à l’intérieur des bacs.
  • Éviter de mettre les restes alimentaires (surtout la viande crue) dans les bacs trop à l’avance et surtout lors des périodes de grande chaleur. Congeler les surplus, si possible.
  • Conserver les aliments odorants en petite quantité dans un baluchon fait de papier journal.
  • Saupoudrer un peu de bicarbonate de soude dans le bac de cuisine.

AU CAS OÙ LES
BÊTES S’EN MÊLENT

  • Rincer ou laver votre bac régulièrement pour limiter l’émanation d’odeurs qui peuvent attirer les animaux.
  • Enduire le contour du couvercle d’onguent mentholé contre la toux (onguent de type Vicks). Celui-ci agit comme un répulsif pour les animaux.
  • S’assurer de toujours bien refermer les sacs et le couvercle du bac.

QUAND IL FAIT FRETTE

  • Alterner les résidus de cuisine (humides) avec des matières sèches (feuilles mortes, papier journal, essuie-tout, etc.).
  • Déposer du papier journal dans le fond du bac et sur les parois permet aussi de réduire le risque que les matières collent dans votre bac.

N’oubliez pas! Votre bac brun contiendra les mêmes matières que votre bac à ordures actuel. Vous ne faites que redistribuer les matières d’un bac à l’autre, afin de faciliter le tri dans les centres et la valorisation de nos ressources.